blog

DECONFINEMENT, UN GOÛT DE LIBERTE ?

Nous sommes aujourd’hui à quelques heures du déconfinement tant attendu… ou pas… Mais que signifie-t-il pour vous, pour moi ? Est il réellement synonyme de liberté ?

Aujourd’hui, la veille du jour tant attendu pour certains, je ne sais plus que penser. Je m’étais bien habituée à ce petit rythme plutôt sympathique où l’on prend du temps pour soi, et pour ceux qui nous sont chers.

Pour moi, prendre soin n’est pas forcément préparer de bons petits plats ou laver et repasser les chemises, nous sommes d’accord. Pour moi prendre soin c’est renouer le contact avec des personnes avec qui nous ne prenions pas suffisamment le temps de discuter, d’échanger.

Au début du confinement, j’ai appelé mes tantes. Elles vivent seules et il est vrai que je prenais des nouvelles, comme ça, de temps en temps, mais là je les ai appelé régulièrement, nous avons discuté, échangé des souvenirs, nos avis par rapport à certaines situations, nous avons pris le temps de rire, je dirai même que nous avons fait connaissance.

Ce fut également le cas avec certaines copines éloignées physiquement avec qui nous échangions quelques messages, avec la famille complètement éclatée géographiquement. Et pendant le confinement, nous nous sommes organisées des apéros en visio-conférence régulièrement. Nous avons pris le temps de recréer le lien.

Il y eu aussi tout ce temps passé dans mon petit jardin à regarder pousser les fleurs. Je pense qu’une nouvelle passion est en train de naître. Pour la première fois de ma vie j’ai eu le temps. Suffisamment de temps pour me poser, pour me donner envie de mettre les mains dans la terre. Pour réfléchir à quelle plant pousserai mieux dans quel coin, à quelle espèce associer à une autre…

Puis après avoir fait (assez rapidement je l’avoue) le tri des placards, et le ménage dans les papiers, je me suis remise à la lecture. Oui la lecture comme quand je pars en vacances et que j’emmène avec moi une pile de bouquins à dévorer sur la plage. Ce fût la même chose, j’ai fait fondre ma pile de bouquins en attente comme la neige fond au soleil.

Chemin faisant, en lisant j’ai eu envie d’écrire. Oui mais comment, sur quel support ? Depuis des années je me dis que je me lancerai bien dans l’écriture d’un livre, d’un roman, mais à ce jour, je n’ai pas encore retrouvé suffisamment confiance en moi.

Alors il y avait ce blog que j’avais commencé depuis peu. Il me tendais les bras. Et pourquoi pas ? Depuis quelques petites semaines, je vous avoue que je me prends bien au jeu, que j’y pense, je réfléchis aux sujets que je vais traiter, est ce qu’ils vont plaire ? Est ce que je vais être suivie ? Une seule chose pour le savoir, écrire, encore et encore, et peu importe le sujet. Celles et ceux qui me suivent le feront pour les bonnes raisons.

Même si je ne suis que très peu suivie (parce que je débute), je remarque que déjà certaines personnes se sont abonnées, et apprécient mes articles. Je les remercie tellement. Vous ne savez pas à quel point c’est encourageant !

…. Bref revenons à nous moutons, demain sonne l’heure du déconfinement, dans quelles conditions ? Je ne sais pas si je peux faire confiance ni à qui. Encore très inquiète de cette France qui ne se réveille que doucement. Pour moi c’est un peu comme un état cotonneux, hypnotique dont on a du mal à sortir parce qu’on s’y sentait bien.

Qu’est ce qui se passe ? Pourquoi je réagis ainsi, moi qui ai toujours prôné les libertés, et aujourd’hui qu’on nous la redonne c’est un peu comme si je n’en voulais pas. Comme si je vous la laissais.

En quelque sorte j’aimerai vous dire allez-y, testez, ressortez… et si tout se passe bien j’irai moi aussi. Un peu à l’instar de Cléopatre qui avait des goûteuses pour ses repas, J’aimerai avoir des goûteuses ou des goûteurs (je ne suis pas sexiste) pour tester à ma place ce déconfinement.

Pourquoi est ce que je pense ainsi ? Parce que j’ai peur …

Pourquoi ai-je peur ? Parce que je n’ai pas confiance…

Pourquoi n’ai-je pas confiance ???

En qui, ou en quoi n’ai-je pas confiance ???

Quelque soit l’état psychologique de chacun, les peurs, les interrogations, une chose est certaine, une page se tourne. Et avec cette page qui se tourne nous nous retrouverons à la croisée des chemins, avec nos certitudes et nos incertitudes.

Puis nous regarderons droit devant comme nous l’avons toujours fait, pour avancer, peut être vers une nouvelle vie, peut être vers des changements, mais peut être pas. Nous rencontrerons encore de nombreux « conseilleurs » avec leurs « il faut que » « faites ceci » ou « faites comme moi »…

Et comme le disait si bien Scarlett o Hara dans Autant en emporte le vent : « Demain est un autre jour ».

Je vous souhaites à toutes et à tous un bon déconfinement.

N’oubliez pas de prendre bien soin de vous.

XO XO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s